Passer directement au contenu
Voulez-vous vérifier votre adresse ?
Si oui, veuillez compléter:
Pour accéder à cette nouvelle fonctionnalité, veuillez valider cette information pour assurer la confidentialité des renseignements de votre compte metro&moi.
Saisissez le code postal de l'adresse où vous recevez vos chèques de récompenses metro&moi afin que nous puissions valider votre identité.
Retour à l'accueil Retour à l'accueil

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok
Attention!

Êtes-vous certain de vouloir vider tout le panier?

Comment choisir un verre à vin?

 

Vin festif, vin rond et gras, vin léger, blanc, rouge ou rosé... à chaque vin son verre! Mais savez-vous quels sont les critères à retenir lorsque vient le temps de choisir des verres à vin qui mettront en valeur ces précieux liquides? Voici les principaux points à retenir.

 

Le prix

Qu’est-ce qui fait la différence entre un verre à 5$ et un verre à 20$? Comme pour le choix d’un vin, sa provenance et sa composante (la matière utilisée) importent. Côté provenance, la France demeure le lieu de prédilection pour le verre, mais la matière et la main d’œuvre y est dispendieuse.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas en Chine mais plutôt en République Tchèque que l’on retrouve des verres d’une grande qualité à bon prix. Il existe d’ailleurs une appellation d’origine protégée pour ces produits, Bohémia, un signe de qualité indéniable.

 

Matériaux et durabilité

Le choix de la matière est important et peut faire une différence. Longtemps, le cristal a été le choix par excellence, mais celui-ci contenait du plomb pour améliorer sa transparence et son éclat. Le plomb a été remplacé par d’autres composantes dont le titane qui a comme attribut d’augmenter la résistance du verre tout en assurant une clarté maximale de plus, ils vont au lave-vaisselle. Attention : ils ne sont pas « incassables »; ils sont juste plus résistants.

 

Le choix du type de verre à vin

Il existe cinq grandes catégories de verre :

1. La flûte. Pour voir les bulles de votre mousseux préféré, la flûte est de mise. Si vous préférez l’aspect olfactif d’un vin mousseux, vous pouvez aussi le servir dans un verre à vin blanc, ce qui maximisera le bouquet.

2. Le verre à blanc universel. Si vous dégustez un vin fruité blanc (comme un sauvignon blanc) ou rosé (grenache) qui se boit en jeunesse et sur le fruit, servez-le bien frais dans un verre à vin blanc universel.

3. Le ballon. Communément appelés verre à Bourgogne pour le chardonnay boisé et les pinots noirs légers, ces verres ont une plus grosse base. Ils sont dotés d’un gros bol pour bien aérer le liquide et ainsi libérer ses arômes. La rondeur du calice (bol) permettra de bien tourner le vin et de l’aérer. Finalement, les rebords serrés retiennent davantage les odeurs pour notre plus grand bonheur.

4. Le grand verre. Les verres à vin très grands, hauts et gros sont utilisés pour les vins riches en tannins comme le cabernet sauvignon. Tous les vins corsés et aromatiques seront servis dans ces verres, incluant les crus de Bordeaux. Plus un rouge est charnu, plus il bénéficiera d’espace pour être aéré à même le verre.

5. Le verre sans pied. Si vous prévoyez un pique-nique, une balade dans les vignes ou encore un party, il est accommodant d’avoir un verre plus maniable et moins cassable. Le verre sans pied est alors tout indiqué.

 

Les autres parties du verre à vin

Après avoir considéré le prix, la durabilité et les types de verre, il ne vous reste plus qu’à vous attarder aux autres détails qui, eux aussi, peuvent faire une grande différence. Tout d’abord, la lèvre doit être fine. C’est le plaisir gustatif que l’on recherche. Un rebord de verre trop épais est un signe de manque de qualité, un peu grossier.

Ensuite, le calice (bol) doit lui aussi être mince mais quand même robuste. En général, un verre grand et évasé permettra une meilleure aération.

La tige se présente de plusieurs façons. Elle peut être solidifiée à la base du calice pour avoir plus de solidité. Fait à signaler, la majorité des bris se produisent lorsque nous essuyons le verre, la brisure se fait souvent dans le joint entre le calice et la tige de là l’importance d’un renforcissement entre ces deux éléments. Le pied finalement doit être bien équilibré en rapport avec le calice de manière à assurer un maximum de stabilité.

En terminant, choisir un verre n’est pas sorcier, mais peut néanmoins transformer une expérience ordinaire en dégustation extraordinaire! Non seulement des verres de qualité embelliront-ils votre table, mais ils vous permettront surtout de mettre en valeur vos vins.

Je suis fière de vous proposer cette nouvelle gamme de verres en provenance de la célèbre région de Bohémia en République. C’est un rêve devenu réalité qui vous permettra d’avoir une expérience mémorable. Merci à Metro votre épicier!

 

Accords mets et vins

Accords mets et vins blancs

Accords mets et vins rouges

Jessica HarnoisJessica HarnoisJessica Harnois

 

RESTEZ CONNECTÉ